Blacksad – Le Jeu de Rôle

L’Amérique des années 1950, sombre et sordide, où le crime paie… Plongez dans l’atmosphère des romans policiers de série noire, incarnez des personnages anthropomorphes de la célèbre série de bande dessinée et résolvez des affaires complexes… Resterez-vous intègres ? Saurez-vous distinguer le bien du mal ? Détectives, il est temps de mener l’enquête !

BLACKSAD – LE JEU DE RÔLE est un jeu de rôle complet qui contient tout le nécessaire pour embarquer vos joueurs dans de sombres histoires policières dignes des plus grands polars. 

Les Codes du Polar

Blacksad – Le Jeu de Rôle consacre une partie aux codes du polar noir américain des années 50, ainsi que sur la manière de mettre en scène un scénario de polar. Blacksad – Le Jeu de Rôle permet de jouer dans l’univers de la BD éponyme, avec ses personnages anthropomorphes qui symbolisent la dualité typique de cette atmosphère si particulière du Polar : l’humanité et l’animalité. Les instincts (dont nous parlerons plus loin) du côté animal des personnages anthropomorphes sont le reflet du mal qui ronge les personnages des polars « humains » et qui un jour les feront peut-être basculer dans l’obscurité, voire la folie. Et il n’y a qu’un pas pour mettre en place du polar “classique”, avec des humains bien en chair qui ne demanderont qu’à explorer leur côté animal si vous le souhaitez.

Aspects

Blacksad – Le Jeu de Rôle utilise un système de jeu lié aux Aspects du personnage. Les Aspects sont des mots, des adjectifs ou des phrases qui le définissent et qui peuvent être utilisés en cours de partie pour relancer les dés, ou les faire relancer, lors d’une action ou pour influencer l’histoire elle-même. Il existe plusieurs types d’Aspects : personnels, d’autrui, de situation et enfin implicites. Ils sont « activables » par le biais de points de Dépassement. Les Aspects donnent de la profondeur au personnage et sont un guide pour son interprétation.

Caractéristiques

Les personnages possèdent quatre caractéristiques (Force, Réflexes, Volonté, Intellect), qui s’expriment sous forme de dés d’action (noirs) et dés complémentaires (blancs). Lorsqu’une action est tentée, on sélectionne la caractéristique appropriée, on lance le nombre de dés d’action (noirs) et complémentaires (blancs) indiqués, soit six dés au total, auxquels peuvent s’ajouter les dés de tension (rouge, jusqu’à deux) dans les moments les plus dramatiques.

On compte le nombre de succès et d’échecs (différents en fonction des types de dés) et on les compare par rapport aux nombre de succès requis pour réussir l’action :

  • succès : les résultats de 4, 5 et 6 sur les dés d’actions et les dés de tension, les résultats de 6 sur les dés complémentaires.
  • échecs : les résultats de 1 sur les dés complémentaires et les dés de tension.

En fonction du nombre de réussites et d’échecs, il existe une échelle d’interprétation allant du “Oui et en plus…” au “Non et en plus…”, en passant par “Oui, mais…” et “Non, mais…”. 

Traits

Les Traits dépendent des caractéristiques. Ils sont à la fois des compétences, permettant de changer le résultat de un ou plusieurs dés, et des Aspects activables. Dans les deux cas, il est bien entendu nécessaire que la situation se prête à l’utilisation des Traits en question.

Faits marquants

Les Faits marquants sont des phrases relatives à des événements de la vie passée du personnage et qui ont une importance toute particulière car ces événements ont forgé le personnage tel qu’il est maintenant. Les Faits marquants sont « neutres » dans leur rédaction puisqu’ils relatent un élément du passé du personnage. Ensuite, leurs interprétations peuvent être positives ou négatives, selon la situation où ils sont utilisés et par qui, le personnage lui-même ou quelqu’un d’autre.

Santé et Combats

Dans Blacksad – Le Jeu de Rôle, les combats sont souvent violents et meurtriers. Et en récupérer peut s’avérer long et fastidieux. Jusqu’à nouvel ordre, on n’est pas là pour compter les pâquerettes.

Blacksad – Le Jeu de Rôle utilise des niveaux de blessure pour refléter la santé du personnage. Chaque personnage possède un score d’Endurance (sa capacité à encaisser) et un score de Résistance (l’équivalent des points de vie).

Morale, Conscience et Instinct

Au cours de la partie, tout personnage devra affronter ses démons, faire des choix cornéliens à la limite de la moralité. Des choix moraux qui auront toute leur importance… Faut-il abattre soi-même ce prédateur qu’est le fils du sénateur ou bien le remettre aux autorités tout en sachant que l’affaire va être étouffée ? Faut-il protéger votre vieille amie qui a tué son mari violent ou la remettre entre les mains de la justice ? Ainsi, le personnage sera parfois amené à devoir résister à la tentation, touchera peut-être le fond, mais pourra aussi faire œuvre de rédemption.

D’un autre côté, il pourra être quelqu’un de sain d’esprit, avec une Conscience élevée et humain dans son comportement, puis par la force des choses laisser parler son instinct animal et se rapprocher de la bête intérieure qui est en lui… N’oubliez pas que dans Blacksad, les personnages sont des animaux anthropomorphes !

Dépassement

Les points de Dépassement représentent ce que le personnage a dans les tripes. Ces points permettent d’activer des Aspects (tous types), d’empêcher leur utilisation contre le personnage, mais peuvent aussi servir dans les situations de combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
24 − 22 =