Déjà 60 % financé ! Objectif 100 % pour STALKER – Le Jeu de Rôle !

Plus de 100 Stalkers au compteur ! Merci à vous !

Les Zones ne sont plus très loin, en avant vers les 100 % !

Et comme vous l’aviez demandé, voici un exemple pour illustrer l’utilisation du système FLOW. Cet exemple est du cru de votre Loutre préférée, aussi je remercie par avance le lecteur pour sa bienveillance.

Exemple « Appartement 4B »

Le Stalker Rail et son équipe sont en cours d’inspection d’un bâtiment abandonné dans lequel ils ont aperçu une lumière miroitante. Au cours de leurs recherches, l’équipe se sépare pour couvrir rapidement un maximum de surface. Rail et Timo s’occupent du quatrième et dernier étage, lorsqu’ils perçoivent des raclements derrière la porte entrouverte d’un appartement. Les deux Stalkers se mettent sur la défensive après s’être jetés mutuellement un regard inquiet, puis pénètrent dans l’appartement. Pièce par pièce, ils inspectent, arme au poing, l’appartement en complet désordre. La porte-fenêtre du salon est ouverte et les fins rideaux volètent sous le vent. Rien, pas de présence suspecte ou dangereuse. Rail se dirige sur le petit balcon pour scruter les alentours de l’immeuble. Il repère au loin une fumée. « Timo, il y a une fumée louche au sud… Là où on est passé tout à l’heure. » Pas de réponse. « Timo ? Putain, tu m’entends ? ». Un grognement. Rail se retourne et voit une ombre noire informe de laquelle sort une jambe en treillis militaire… celle de Timo. Sans réfléchir, Rail décide de passer sur le balcon voisin pour mettre une première distance entre lui et l’ombre, envisageant de pénétrer ensuite dans l’appartement voisin ou de rejoindre le toit. Il possède Physique 1, mais pas de capacité utile (comme Agile) pour lui permettre d’agir aisément. Il va donc devoir relever un Défi.

L’Idée du joueur est donc de pénétrer dans l’appartement voisin. Le meneur de jeu estime que l’action est de difficulté 10 (moyenne), les espaces entre les deux balcons étant suffisamment rapprochés (1 mètre 50 environ). Il évalue l’Idée à 4, car c’est une réponse fonctionnelle à une situation d’urgence. Mais comme l’action doit être faite rapidement sous l’effet de la peur et que le Stalker transporte tout un barda sur ses épaules (il ne prévoyait pas de faire de telles acrobaties), il lui donne un malus de 2 (-1 pour la rapidité et -1 pour le poids de l’équipement), ce qui donne une Idée désormais évaluée à 2… Pour l’Interprétation, le joueur explique qu’il va enjamber la première rambarde et attraper l’autre rambarde en sautant. L’évaluation de son Interprétation est de 3 car il agit rapidement, sans prudence. Le résultat de la multiplication des valeurs de son Idée et de son Interprétation (2×3) sera donc de 6. L’écart entre ce résultat et la difficulté de l’action implique que le Stalker glissera sur la rambarde voisine et s’écrasera en contrebas. S’il se relève, il souffrira de blessures handicapantes plus ou moins permanentes.

Reprenons la même situation avec une autre Idée. Le joueur décide que son Stalker va abandonner rapidement son paquetage en le détachant de son épaule pour le balancer sur la créature et gagner du temps avant de passer sur l’autre balcon. Le faible gain de temps (la bête est occupée à écharper le sac à dos) et un poids allégé (plus de sac à dos) amènent le meneur de jeu à évaluer l’Idée à 4. Le joueur de Rail décide de passer d’un balcon à l’autre en gardant des appuis surs, privilégiant la sécurité à la panique. Comme la Volonté de Rail est de 2, le meneur de jeu estime qu’il est capable de garder son sang-froid. Comme cela correspond bien au personnage, il évalue l’Interprétation à 3. Avec 4 pour l’Idée et 3 pour l’Interprétation, le résultat est de 12 (4×3). Rail réussit donc à creuser temporairement la distance…

Pour ceux qui ont déjà joué avec le Système Flow, partagez avec nous vos anecdotes en mettant un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
25 − 18 =